Les valeurs du tir à l'arc

Le Tir à l'Arc véhicule des images, des idées et des valeurs fortes. Il est souvent utilisé dans le message publicitaire et en communication. De plus, les exigences du Tir à l'Arc de Haut Niveau sont les mêmes que celles de la réussite en entreprise.
Les mots clés : Arc, Flèche, Cible, Visée
Ils symbolisent
la recherche d'un objectif 
la précision 
la rapidité pour aller droit au but 
la beauté et la pureté du geste technique 
Les exigences du tir à l'arc de haut niveau
La maîtrise de soi 
La résistance au stress 
La concentration 
La régularité associée à la précision 
La recherche de la performance 
La volonté 
L'équilibre physique et mental 
La rigueur 

L'esprit d'équipe :
Bien que le Tir à l'Arc soit un sport individuel par excellence, les compétitions par équipes sont de plus en plus répandues et une bonne dynamique de groupe permet d'obtenir des résultats plus performants. 
La capacité d'adaptation (à l'environnement, aux intempéries...), 
La préparation du matériel qui doit toujours être réglé et entretenu 

Le respect des règles du jeu
Sport de rigueur et de tradition, le Tir à l'Arc est une discipline codifiée, et l'archer se doit de connaître les règles du jeu, comme le dirigeant de société de son marché, sans jamais oublier celles du fair play.
Le monde du Tir à l'Arc peut se féliciter d'être "propre", épargné par les problèmes de corruption et de dopage.
Le tir à l'arc est une discipline ludique, l'image de Robin des Bois est toujours présente dans la tête des enfants. Pour les enfants ayant des problèmes de maintien et d'équilibre, le tir à l'arc peut être un bon sport, en restant toujours très vigilant sur le choix de la puissance de l'arc.


Les bienfaits du tir à l'arc

LeTir à l’arc est un sport qui fait appel à des qualités physiques et mentales. C’est un sport d’adresse, ludique et non violent. Il se pratique en plein air le plus souvent dans un cadre de verdure où le calme est de rigueur ou bien en salle pendant la saison hivernale.

Bon pour la tête
Sport de rigueur, de précision, de concentration, de régularité, le tir à l’arc développe et exige équilibre, volonté, maîtrise de soi, résistance au stress.
L’exigence en matière de concentration est telle que le tir à l’arc permet de faire le vide

Bon pour le corps
Pour pratiquer le tir à l’arc sportif une bonne condition physique générale est indispensable.
Néanmoins, il développe surtout le haut du corps, toujours de manière harmonieuse ; le tireur lorsqu’il met l’arc en tension doit faire appel aux muscles des deux parties du corps, qu’il soit droitier ou gaucher. Ceci n’est possible que si la puissance de l’arc, et le matériel de tir en général sont bien adaptés aux capacités physiques et à la morphologie de l’archer, ainsi qu’à sa pratique. Les muscles les plus sollicités sont ceux du dos, des épaules, de la ceinture abdominale et des bras et les ischio-jambiers et les fessiers. Les tendons des doigts, des bras et des épaules sont également mis à l’épreuve.

Pour les jeunes
Le tir à l’arc est une discipline ludique, l’image de Robin des Bois est toujours présente dans la tête des enfants. Pour les enfants ayant des problèmes de maintien et d’équilibre, le tir à l’arc peut être un bon sport, en restant toujours très vigilant sur le choix de la puissance de l’arc.

Quelques conseils
Pour éviter les blessures : échauffement et stretching
pour bien récupérer d'une séance de tir, un bon échauffement d'abord sans arc et notamment les épaules, les bras et la région cervicale, puis avec l'arc et des séances de stretching avant et après sont recommandés.
Attention !
A bien vous hydrater régulièrement pour résister à la chaleur et pour éviter les crampes musculaires.
Pensez à vous relaxer entre chaque volée de flèches pour commencer , les séances ne doivent pas excéder une heure 
A bien vous protéger les doigts 
Si vous souhaitez faire de la compétition, un bilan médical est indispensable.

L'équipement

 
 L'arc
1 - 
2 - Fixation de la branche 
3 - Branche supérieure 
4 - Grip 
5 - Poupée supérieure 
6 - Tiller haut
7 - Corde 
8 - Repère d'encochage
9 - Band
10 - Viseur
11 - Tiller bas
12 - Fenetre
13 - Poignée ou Corps
14 - Stabilisateur


 

La flèche
1 - Pointe ou Enferron
2 - Plumes ou Empennage
3 - Fût ou Tube
4 - Encoche


 Le bracelet
C'est un accessoire indispensable.
Utilisez le pour la protection de votre bras d'arc

 
 La palette
Gardez la soigneusement et n'hésitez pas à l'utiliser si vous ressentez un échauffement au bout de vos doigts.

 
 Le Plastron  


Préparation au tir

Bander l'arc
Bandez l'arc en appuyant la branche inférieure contre la cheville. 
Poussez la branche supérieure dans l'axe de l'arc.
Veillez, avant de relâcher, que les oeillets de corde soient bien placés dans la gorge des poupées.

Le réglage de l'arc

La base de l'encoche doit être située sur la corde à 5 mm au dessus de la perpendiculaire passant par le repose-flèche.
Faites un repère au feutre pour placer la flèche toujours au même endroit ou, de préférence, 2 ou 3 noeuds autour de la corde avec du fil à coudre fixé à l'aide de colle cyanocrylate.

Placer la flèche
Avant d'encocher la flèche sur l'arc, repérez la plume coq (de couleur différente). Elle doit être tournée vers l'extérieur de l'arc.


Le tir

Engagez votre main d'arc au fond du grip, doigts décontractés, de telle sorte que la paume épouse sa forme.
Placez vos doigts sur la corde au creux de la première phalange. L'index, le majeur et l'annulaire se placent à cinq centimètres, environ, au?dessous du repère d'encochage. 
La main de corde est, elle aussi, décontractée et les doigts doivent être dans l'alignement de l'avant-bras.

Avec un arc pour droitier
main de corde = main droite
main d'arc = main gauche

Avec un arc pour gaucher
main de corde = main gauche
main d'arc = main droite

Après cette préparation minutieuse, le regard est dirigé vers l'objectif; le bras d'arc est amené à hauteur de la cible, main d'arc main de corde et coude se trouvant sur la même ligne. 
Exercez une traction sur la corde, le bras d'arc s'opposant à cette force, par une légère poussée en direction de la cible. Amenez l'encoche sous l'ail droit, au contact de la pommette, afin de voir la cible dans le prolongement de la flèche.

Vous prenez alors votre visée...
Votre visée ne doit pas excéder 2 à 3 secondes, faute de quoi vous risquez de perdre votre stabilité; laissez glisser la corde des doigts en prolongeant le mouvement de votre main vers l'arrière et en maintenant votre position quelques secondes.
Durant cette courte période, analysez le geste que vous venez d'effectuer en faisant abstraction de l'impact de la flèche. Vous ne mettrez en évidence que la qualité du geste. 
Toutes vos flèches seront tirées selon le même schéma, dans un souci d'automatisation de la séquence, d'où l'importance d'une bonne concentration...
A la cible, tentez de mettre en relation vos impacts et le résultat de votre analyse. C'est votre qualité gestuelle et d'analyse qui faciliteront votreprogression. Au début, l'impact de vos flèches ne sera pas toujours le reflet de la qualité de votre tir. 
Le tir à l'arc est une école de patience et de persévérance.
Observez les règles élémentaires de sécurité

Pour retirer vos flèches
1) Vérifiez que personne ne se trouve derrière les encoches des flèches plantées en cible.
2) Une main posée sur la cible proche de l'impact, prenez la flèche et tirez dans l'axe.
3) Retirez les flèches une à une.

Distance de tir conseillée pour débuter de 5 à 10 mètres. Prévoir une zone de sécurité derrière la cible (filet, bâche, mur, etc ...). 

Le passage entre le pas de tir et la cible est interdit.
ce site a été créé sur www.quomodo.com